The Workshop Loot it is an interactive experience between photographers and fashion-models’ students from the SIVA (Shanghai Institute of Visual Art) with the collective LOOT.

In order to promote a brand that we have created (LOOT), we organized an exchange time and collective work which took place in a performative display, incorporating the scenographic codes of the fashion world and a photo studio.

On this occasion, we produced several t-shirts from a hijacked Chinese brand logo. This accessory was the common support of reflection for the students, whose challenge was his reappropriation with tools specific to different practices.

 

The workshop issue was to experiment the students' ability to adapt themselves to different situations, pay attention to their communication skills between the two sections and encourage the taking of personal and collective initiatives.

For the collective LOOT, the aim was to put one foot forward in the branding and fashion world by constituting its first photo series of LOOT products, worn by models.

 

This reflection is a continuation of a process of appropriation and hijacking of traditional Chinese values engaged by the collective LOOT with the project Prototyp Looters.

Le Workshop Loot it est une expérience interactive entre des étudiants photographes et fashion-models du SIVA (Shanghai Institute of Visual Art) avec le collectif LOOT.

Dans le but de promouvoir une marque que nous avons créée (LOOT), un temps d'échange et de travail collectif s'est déroulé au sein d'un dispositif performatif reprenant les codes scénographiques de l'univers de la mode et du studio photo. Pour cette occasion, nous avons produit plusieurs t-shirts à partir d'un logo détourné d'une marque chinoise. Cet accessoire fût le support de réflexion commun des étudiants, dont l'enjeu était sa ré-appropriation avec les outils propres aux différentes pratiques.

 

Le workshop a permis d'expérimenter la capacité des étudiants à s'adapter aux différentes situations, porter attention à leur aptitudes à communiquer entre les deux sections et encourager les prises d'initiatives personnelles et collectives.

Pour le collectif LOOT, il s'agissait de mettre un pied en avant dans l'univers du branding et du fashion en constituant sa première série de photos de produits LOOT portés par des mannequins.

 

Cette réflexion s'inscrit dans la continuité d'un processus de réappropriation et de détournement des valeurs traditionnelles chinoises enclenché par le collectif LOOT avec le projet Prototyp Looters.