Les Eaux Sauvages is a project of documentary about the concepts of exoticism and ethnotourism present in Latin America, and intrinsically linked to the reappropriation’s game that exists between the two dominant faiths: christianity and paganism.

 

It's a work of exploration which has taken seven months and which has crossed several territories, from Uruguay to Peru, passing through Brazil, Argentina, Chile and Bolivia. From this expedition, a large amount of digital images has been produced. However, some natural strength culminating to more than 5000 meters has corrupted most of them. Back in France, the film’s editing has been stopped to two trailers, a picture extracted from an non-edited scene and a title : Les Eaux Sauvages.

 

This decision is a way to chronologically stretch the film in duration and to postpone its hypothetical end. Today, the editing of theses images has today taken an another form and has given way to a off-camera work. Lost Images are taken from free spaces of the film to be sculpted and presented in other environments, and so continue to feed the visual glossary produced by Les Eaux Sauvages.

Les Eaux Sauvages (BA), 2014-2016

Film, work in progress

Les Eaux Sauvages est un projet de réalisation de film documentaire sur les concepts d'exotisme et d'ethnotourisme présents en Amérique Latine, et intrinsèquement liés au jeu de réappropriation qui existe entre les deux croyances dominantes : le christianisme et le culte païen.

 

C'est un travail d'exploration qui a duré sept mois et qui a traversé une multitude de territoires, de l'Uruguay au Pérou, en passant par le Brésil, l'Argentine, le Chili et la Bolivie. A partir de cette expédition, une grande quantité d'images numériques a été produite. Cependant, des forces naturelles culminant à plus de 5 000 mètres d'altitude ont corrompu la plupart d'entre elles. De retour en France, le montage du film s'est arrêté à deux bandes-annonces, une image extraite d'une scène non montée et un titre : Les Eaux Sauvages.

 

Cette décision est un moyen d'étirer chronologiquement le film dans la durée et de repousser son hypothétique fin. Le montage de ces images a aujourd'hui pris une autre forme et a laissé place à un travail en hors champ. Des images perdues sont extraites des espaces libres du film pour être sculptées et présentées dans d'autres environnements, et ainsi continuer à alimenter le glossaire visuel que produit Les Eaux Sauvages.

Les eaux sauvages (video extracts), 2014-2016

Film, work in progress