Born in 1989

Worldwide

Working across artistic & curatorial boundaries

My work refers to a certain taste for abroad and could be summarized by the definition of an ethnotourism's specific practice : the staging of tradition and myth to the use of the tourist.

 

It's this pursuit for exoticism that drives me to multiply empirical experiences in distant territories : the Amazon forest, the Bolivian mountains, the Miami hood and the city of Shanghai.

During these trips I proceed to a collection of «exotic ready-made», by adopting the posture of the professional tourist in fond of ethnology. These objects and images are then put on showroom's display with a commercial and museal tendency, riding on our desire for authenticity and spirituality, just like many contemporary visual productions.

 

My installations are perilously close to a cultural and visual looting reconstitution, where amateur cinema’s devices are borrowed and deployed as mediation’s agent, guiding the viewer in his experimentation.

 

I set up sculpted images’ devices whose primary function is to confuse art and merchandise by hijacking the revival of the current market, which speculates on buying access to a cultural experience.

 

Mon travail relève d'un certain goût pour l'étranger et pourrait se résumer par la définition d'une pratique spécifique à l'ethnotourisme, c'est à dire la mise en scène de la tradition et du mythe à l’usage du touriste.

 

C'est cette quête de l'exotisme qui me pousse à multiplier les expériences empiriques au sein de territoires lointains : la forêt Amazonienne, les montagnes Boliviennes, le hood de Miami ou encore la ville de Shanghai.

Durant ces déplacements j'opère un travail de collecte de "ready-made exotiques" en adoptant la posture du touriste professionnel passionné d'ethnologie. Ces objets et images sont ensuite mis en étalage dans des showrooms à tendance commerciale et muséale qui surfent, à l'instar des nombreuses productions visuelles contemporaines, sur nos envies d'authenticité et de spiritualité.

 

Mes installations s'approchent dangereusement de la reconstitution de pillages culturels et visuels où des artifices de cinéma amateur sont empruntés et déployés en tant qu'agents de médiation guidant le spectateur comme le passant dans son expérimentation.

 

Ainsi, je mets en place des dispositifs d'images sculptées dont la fonction première est de confondre art et marchandise, en détournant le nouvel essor du marché actuel qui spécule sur l'achat de l'accès à une expérience culturelle.